Il est devenu très inquiétant pour les parents et la société morale de voir à quel rythme et fréquences, des jeunes, surtout des filles, âgée de 12 à 21 ans et plus, soient séduits dans le monde très noir de la prostitution. Elles veulent des sous, de l'attention, être célèbre, n'importe quoi ! Une fois droguées, elles ne s'appartiennent plus. La partie de plaisir est terminée. Elles dispraissent et on les revoient plus.
Les autorités ne bougent pas assez, voire ne font pratiquement rien, par manque d'effectif ou de complicité, pour certains autres ripoux.
Ensuites viennent les Lois qui ralentissent les enquêtes, qui fait que les jurisdictions urbaines soient différentes. Mais c'est quoi cette ineptie ? Voulue ? Créée ? On dirait que la Protection de la Jeunesse fait exprès pour provoquer cet état de révolte !
Les besoins psychopathiques des oligarchiques ou disons des bien nantis peuvent se payer des jeunes filles. C'est purement de la pédocriminalité et le terme pédophile (qui en grec phylo veut dire aimer, donc "qui aime les enfants", comme bibliophile, ou philosophie, ou vidéophile...). Mais on a tourner les mots à l'envers pour vous confondre et vous mélanger dans vos raisonnements. Mais les pédophile font tout sauf aimer les enfants. Essayer maintenant d'éradiquer ce mot, ce terme qui est imbriquer dans le langage populaire ! Impossible sauf entre nous. Triste non ? Et c'est comme ça pour tellement de mots, utilisés sans raisonnement...